Familles de KERSAUSON

Forum réservé à la recherche d'ancêtres. Indiquez en TITRE (un PATRONYME, un LIEU, même approximatif et une DATE, même approximative) pour chacun de vos messages Ex : "Naissance F.THOMAS, environ de Plouguin vers".
Indiquez également si vous avez ou non consulté la base Récif. Pour tout autre sujet généalogique, utilisez un des autres forums de la rubrique "Généalogie".

Modérateur : L'équipe du forum

Avatar de l’utilisateur
Jean Claude Bourgeois
Modérateur
Messages : 9601
Enregistré le : 07/05/2007 19:23
Localisation : (60) Compiègne

Familles de KERSAUSON

Messagepar Jean Claude Bourgeois » 15/04/2009 9:31

Bonjour,

Comme je l'avais laissé entendre, j'ai débuté la généalogie de cette famille. :wink:

Et je confirme : derrière chaque buisson, j'en ai trouvé un :!:
De vrais lapins .....Et en plus des jumeaux dans presque tous les couples :wink:

J'ouvre une nouvelle file, car la précédente, "Une liste ...." était déja bien encombrée.

Et comme première discussion, un petit cadeau royal :lol:

Un acte de mariage de 1749 qui confirme, mot à mot, le fameux document de Plouescat de 1584 :wink:
Et qui est très lisible.
Il est rare de retrouver une généalogie sur plusieurs générations dans un tel acte (cas unique à ce jour pour moi)

Il s'agit du mariage de Louis Nicolas de K/, seigneur de Kerjean avec Marie RADO de Trehuën, à Saint Jacut Les Pins, en Morbihan.
Vues 234 et 235 des BMS (24 sept 1749)

En voici la 2ème page :

Image
Amicalement :wink:
Jean Claude

Avatar de l’utilisateur
Bergot Geneviève
Photographe
Messages : 886
Enregistré le : 21/11/2006 14:51
Localisation : (29) Portsall

Messagepar Bergot Geneviève » 15/04/2009 9:37

Ouaaahhh ! :o

Merci, Jean-Claude ! Ca commence vraiment très fort, cette recherche ! Voilà un document à conserver précieusement par tous les descendants, dont je suis ! :D :D :D

Avatar de l’utilisateur
Jean Claude Bourgeois
Modérateur
Messages : 9601
Enregistré le : 07/05/2007 19:23
Localisation : (60) Compiègne

Messagepar Jean Claude Bourgeois » 15/04/2009 18:23

Cet acte est vraiment amusant :wink:

Donc, François Louis "Nicolas" de K., est né le 15 octobre 1721 à Plouescat, fils de Yves Alexis et Sylvie de SAINT JORRE.
Son parrain est François Joseph de K, Seigneur de Kersauson.

Ce parrain vient au mariage comme témoin, avec sa généalogie dans sa poche, ce qui est inhabituel, mais sympa pour nous :wink: et se déclare "cousin au 6ème degré".
En fait cousin à la 6ème génération.
Il se déclare descendant d'ainé en ainé de Hervé, né en 1540 (2 siècles avant), alors que son filleuil descend de Alain, né en 1541 :wink:

Hervé et Alain étant frères,
- fils de Jean X Jeanne LE PRINCE
- Fils de Yvon X Jeanne TANGUY, héritère de Lescoët Kerenarch(attention : les généalogies habituelles, dont NB, donnent Marguerite de KERGARIOU comme épouse de Yves)
- Fils de Paul X Sybille de St GEORGES
- Fils de Hervé X Aeliette de LANROS (Douairiere Penmarc'h, de son précédant mari)
- Fils ainé de Johannes de KERSAUSON, Chevalier Seigneur des Noms et d'Armes et lieu de Kersauson, époux d'Amisse du Pontplancoët, héritière du dit lieu, du Lesplouégoulm et autres lieux ...


François Louis est donc né dans le Finistère, il se marie avec une famille du Morbihan, les RADO, (mais Marie est née dans le 35 à Redon !) et va décéder à Rennes en Ille et Vilaine :!:

Il faut dire qu'il était militaire (les K. ne sont pas vraiment des "gens d'armes", contrairement aux Penfentenyo).
- Officier d'infanterie "breveté" du Roy à son mariage et Officier du bataillon de Carhaix à son décès (sans doute violent, car jeune, 34 ans) à l'hotel de la rue St Georges à Rennes.

Il sera inhumé au couvent des Cordeliers le 19 octobre 1754.
L'assemblée des états de Rennes décidera qu'elle assistera en corps aux funérailles de M. de La Villéon, héraut des États, et à celles de M. de Kersauzon de Kerjan : à ces dernières, les coins du poêle (?) seront tenus par MM. de Mouchy, Du Boisguéhenneuc, de Trégomar et Le Jar, tous quatre officiers du bataillon de Carhaix, dont le défunt faisait partie; -
Amicalement :wink:
Jean Claude

Avatar de l’utilisateur
Jean Claude Bourgeois
Modérateur
Messages : 9601
Enregistré le : 07/05/2007 19:23
Localisation : (60) Compiègne

Messagepar Jean Claude Bourgeois » 15/04/2009 21:35

Voici encore une petite curiosité :

Dans le bulletin de ROSCOFF :

Les doubles-prénoms apparaissent à Roscoff pour la première fois en 1658, le 12 Septembre. Il s’agit de Renée-Janne de CREMEUR.

Entre cette date et la fin de 1669, nous avons relevé 47 doubles prénoms féminins.
Dans la majorité des:cas les filles sont de familles “distinguées”, nobles ou “nobles gens”.
Les garçons ne suivent pas bien le mouvement. Nous ne comptons pas Jean-Baptiste comme double prénom. Du 29 Juillet 1661 où apparaît le 1er double prénom : Jan-Joseph,
jusqu'à la fin de 1669 nous avons compté 17 doubles prénoms ; durant ce temps on relève 3 Jean-Baptiste. En outre un Jean-Marie, baptisé à SANTEC, est enregistré abusivement à Roscoff.

Le seul triple prénom rencontré mérite une annotation. Il s'agit de François Pierre Gilles Kersauson baptisé le 17 novembre 1669. Il était fils d'écuyer François Kersauson et dame Claudine FRANGUET sieurs de Kerbrat. II est porté : “né le 3 nov, et baptisé 17 nov.” ! Il eut pour parrain et marraine “deux pauvres de l'hôpital (st Nicolas) Jan Quéméner et Petronille DENES (forme bretonne de DENIS). Un tel parrainage ne s'était pas encore vu à Roscoff.
Nous ne pouvons en percevoir les mobiles. Le plus généralement, en effet, le choix des parrains et marraines est fait dans la famille, les relations ou, si l'on est de situation très modeste, dans les familles plus huppées.
Entre 1550 et 1576 chaque garçon a au moins. 2 parrains et une marraine, chaque fille l'inverse.
Le record des parrainages nous semble détenu par Christine Yvonne, baptisée le 10 mai 1554, Elle eut 6 parrains, tous des notables : Nicolas Tépale, Yves Jac, maître Hervé Gary, Guy Jac, Yves FOU et G. Guillochis et deux marraines du même milieu : Janne et Catherine LE FOU.

Comme le clergé avait reçu des consignes, au cours de Janvier 1577, s'affirme une nouvelle façon de procéder : un seul parrain et une seule marraine par enfant. La vieille façon de faire aura encore ses tenants, mais de plus en plus rares. Sur les 29 baptêmes enregistrés en 1580, 28 n'ont qu'un parrain et une marraine. Etc .........
Amicalement :wink:
Jean Claude

yvonne prigent
Messages : 2002
Enregistré le : 18/11/2006 2:26
Localisation : (29) Roscoff

Messagepar yvonne prigent » 16/04/2009 1:46

Bonsoir Jean-Claude,

Belle trouvaille ...

le "reve" pour nous tous .

Félicitations ...

--------------------------

j'ai noté l'autre jour l'acte de ROSCOFF .....

naissance ...3/11/1669...François PETRUS AEGIDIUS (gilles) KERSAUSEN DE kerbrat fils de ECUYER François KERSAUSEN DE KERBRAT ( décédé le 21/5/167O ... né en 1644) et de Claudina FRANQUET

Parr ...Jean QUEMENER (pauvre de l'Hopital)
marr ..Petronilla Denes ( " " )

------------------

et aussi ...

naissance le 13/2/1661 ...Maria KERSAUSON de Hamon KERSAUSON et Perrina DENIS ....(St-Pierre)
parr ..François KERSAUSON de KERBRAT
marr ..Marguerite LEVENAAS
et

28/9/1662 ..Olivier KERSAUSON de Hamon KERSAUSON X Perrina DENIS

Parr ...Ecuyer FONTANEY de Kerbrat
marr ..Joanna SOURIMAN de larvor

-----------------------------

Donc la descendance des SAINT-GEORGES, des branches ...

LARMOR (larvor) , COETBIZIEN (coatbizien.Plouzevede) , et Pratmeur/Roches ... se retrouve a Roscoff ...

----------------------------

Le Plus célèbre des KERSAUSON ... est l'Eveque du LEON , dont la Statue de Marbre blanc se trouve dans la Cathédrale de Saint-Pol .

-----------------

J.Y.Tanguy...Port et Havre de Roscoff ...

Document de 1757..." Les demoiselles de COETBIZIEN , de KERSAUSON, directrices de la confrérie de la Charité de Roscoff, représentent a Messieurs les frères et soeurs qu'il se trouve quelque argent dans le trésor de la confrérie ménagé depuis bien des années pour subvenir aux nécessités qui auraient pu se trouver parmi les pauvres , occasionnées par quelque maladies populaire" .

-------------------------

le 1er décès que j'ai noté ...pour les KERSAUSON ....

le 22/10/1616...Claude KERSAUZEN (noble)....


-----------------

Bonne recherche pour Jean-Claude et pour nous tous .

Bien cordialement .
Yvonne Prigent.

Avatar de l’utilisateur
Jean Claude Bourgeois
Modérateur
Messages : 9601
Enregistré le : 07/05/2007 19:23
Localisation : (60) Compiègne

Messagepar Jean Claude Bourgeois » 16/04/2009 9:11

Bonjour,

Pour continuer les anecdotes, ce Claude, 1er décédé inscrit était marin et mourut lors d'une expédition à Terre Neuve.

Né le 27/01/1569 à Saint Pol de Léon Fils de Hamo et de KERJANGILY Johanna, époux de Marguerite MASSON, il laissat au moins 4 orphelins.....

.........Cependant, quelques marchands de St Pol et de Roscoff continuèrent pendant tout le 16ème siècle et une partie du 17ème, à armer des navires pour Terre-Neuve.
On pourrait citer quelques noms de capitaines partis au XVIIe siècle pour la pêche de la morue des ports de Tréguier et de Léon : Claude de Kersauson, membre d'une riche famille de marchands de Roscoff, mourut à Terre-Neuve en 1616 (Registre des décès à Roscoff), mais sauf quelques tentatives malheureuses, la grande pêche fut à peu près abandonnée par les armateurs de Morlaix, Pempoul et Roscoff...........
Amicalement :wink:
Jean Claude

André LE GUEN
Messages : 106
Enregistré le : 17/11/2006 20:44
Localisation : (29) Guipavas

Messagepar André LE GUEN » 16/04/2009 10:31

Merci à Jean Claude pour cette anecdote sur Claude DE KERSAUSON

Je descends de lui par sa fille Françoise (° 02/11/1607) mariée à Yves DE KERMELLEC et décédée à Guissény le 21/12/1689 à 80 ans ou environ.

Auriez-vous les parents de Hamon DE KERSAUSON x Jeanne K/JANGILY ?

Merci d'avance et bonne journée
A. LE GUEN CGF 2319

Avatar de l’utilisateur
branchedehoux (†)
Messages : 527
Enregistré le : 11/02/2008 21:53

Messagepar branchedehoux (†) » 16/04/2009 11:04

Bonjour
J'arrive avec mes "grands sabots" :lol:
Je n'ai pas pris le temps de lire l'ensemble de la file de discussion , ni la précédente :oops: :oops:
Je viens de lire un article sur le manoir de Kerbreden (Kerbreder) en Plouvien .
On parle d'une Annette de Penfeunteuniou , puis du chevalier Jean de Kersauson et de ses trois enfants .
Si quelqu'un est intéressé , il peut me le faire savoir :lol: :lol:
Bonne journée
Amicalement

Annie

Avatar de l’utilisateur
Jean Claude Bourgeois
Modérateur
Messages : 9601
Enregistré le : 07/05/2007 19:23
Localisation : (60) Compiègne

Messagepar Jean Claude Bourgeois » 16/04/2009 11:31

Pour André :

Hamon de K, Seigneur de Guenan est fils de François (Seigneur idem) et Louise Le JACOBIN De Keramprat.

Pour son épouse, je n'ai pas (encore) cherché, mais cela viendra :wink:
Amicalement :wink:
Jean Claude

Avatar de l’utilisateur
Jean Claude Bourgeois
Modérateur
Messages : 9601
Enregistré le : 07/05/2007 19:23
Localisation : (60) Compiègne

Messagepar Jean Claude Bourgeois » 16/04/2009 15:31

Bon, cette file est aussi pour vous faire travailler :wink:

Commençons donc par ce mariage sur lequel je sèche lamentablement :cry:

27/01/1642 Plouguerneau (Pays : Lannilis ) Mariage
DE KERSAUSON DU MESHUAL Bernard
DENYEL DE POULPIQUET Françoise

Des idées ou pistes :?:
Amicalement :wink:
Jean Claude

Avatar de l’utilisateur
Jean Claude Bourgeois
Modérateur
Messages : 9601
Enregistré le : 07/05/2007 19:23
Localisation : (60) Compiègne

Messagepar Jean Claude Bourgeois » 16/04/2009 20:04

Bonsoir,

Ma demande précédente ne soulève pas les foules, alors en voici une autre.

Pourriez vous m'aider à déchiffrer complètement cet acte :

Image

RECIF donne :
02/06/1672 Brest les Sept Saints (Pays : Brest ) Mariage
SAINT YVES Adrien, né à Faucour de l'evesché d'Amien ? (Flaucourt 80 ??)
Fils de Henry ? et de ? Adrianne
KERSAUSON Barbe, née à Saint Renan ?
Fille de René , décédé et de CAMP Anne

Merci :wink:
Amicalement :wink:
Jean Claude

Vital Le Dez
Messages : 851
Enregistré le : 21/11/2006 11:00
Localisation : (86) Poitiers

Messagepar Vital Le Dez » 17/04/2009 9:50

Bonjour à tous,

Sous réserve, car l'acte est vraiment mal écrit, en orthographe modernisée sauf noms propres:

"Le 2nd jour de juin 1672 après les bannies proclamées par trois dimanches consécutifs, furent mariés et épousés en face d'église, et en particulier en l'église de Nostre Dame de Pitier au Chasteau Dabron, Audrain Sainct Yves de la paroisse [de] Faucour de l'évêché d'Amiens, fils légitime d'Henry Sainct Yves et d'Odriane Foy, et Barbe fille légitime du défunt Rene Kersauson et d'Anne Camp de la paroisse de Sainct Ronnan, en présence de Monsieur le maire, Monsieur Chasteau .., Monsieur de la Voute, Monsieur du Rases et plusieurs autres qui ne savent signer ledit .. Yves Sulvat
[une ligne incompréhensible] de la Voutte..."

En attendant mieux,
Bien cordialement,

Avatar de l’utilisateur
Jean Claude Bourgeois
Modérateur
Messages : 9601
Enregistré le : 07/05/2007 19:23
Localisation : (60) Compiègne

Messagepar Jean Claude Bourgeois » 17/04/2009 11:08

Merci Vital :wink:

Mais pas plus avancé :cry:

Jamais trouvé trace de ce René et de son épouse Anne CAMP....
Ni de naissances Saint Yves .. il a du l'exiler en Picardie :wink:
Amicalement :wink:
Jean Claude

Avatar de l’utilisateur
Jean Claude Bourgeois
Modérateur
Messages : 9601
Enregistré le : 07/05/2007 19:23
Localisation : (60) Compiègne

Messagepar Jean Claude Bourgeois » 17/04/2009 17:53

Bonsoir ,

Appel à tous :

Je recherche bonne âme pour me photographier ou scanner, et expédier les arrêts de la réformation des KERSAUSON publiés par le comte de Rosmorduc (La Noblesse de Bretagne devant la chambre de la Réformation, 1668-1671- Pages 463 à 508)
Je n’en possède que de courts extraits et souhaiterais les décortiquer entièrement.
Merci d’avance.

En 1668, les différentes branches comparaissent devant la chambre de reformation :

- Prigent, Sieur de Kersauson, demeurant au manoir de Coatmeret, paroisse de Lanhouarneau.
- Gabriel, Sieur de Rozarnou, demeurant en son manoir de Poncelin, paroisse de Plouzané
- Claude, Sieur de Mespennes, paroisse de Plouider
- Pierre, Sieur de Guénan, paroisse de Toussaints
- Guillaume, Sieur de Kerhennec, Paroisse de Landerneau, pour lui et pour Charles, son fils ainé, Sieur de Creach, et pour Jean, Sieur de Kerquereon, son fils puisné
- Sébastien , Sieur de Mesguen, paroisse de Plouescat, tant pour lui, que pour François, Sieur du Vieux Chastel, et Tanguy, Sieur de Keriaouen, son fils,
- Gilles, Sieur de Larvor et Hamon, Sieurs de Coatbizian, paroisse de Toussaints
- François et Paul, Sieurs de Pratmeur et des Roches, paroisse de Plouescat.

Merci d’avance
Amicalement :wink:
Jean Claude

Avatar de l’utilisateur
Jean Claude Bourgeois
Modérateur
Messages : 9601
Enregistré le : 07/05/2007 19:23
Localisation : (60) Compiègne

Messagepar Jean Claude Bourgeois » 17/04/2009 19:00

Une autre petite anecdote : :wink:
Tirée de En flânant.... De Bretagne en Saintonge / par André Hallays
Hallays, André (1859-1930)

CHATEAU DE KERJEAN à la Révolution :

Image

....Aux Barbier succédèrent les Coatanscours.
La dernière du nom, Suzanne-Augustine, veuve de Louis-François-Gilles de Kersauson de Brézal, occupait le château lorsqu'éclata la Révolution.
De tous les personnages qui furent les maîtres de Kerjean, celui-là est, à n'en pas douter, le plus intéressant.
Veuve et sans enfants, M" de Coatanscours s'enferma dans Kerjean, elle fit armer les remparts, garnir les tours de couleuvrines, et ressuscita tous les rites de la vie féodale chaque soir, une fois les ponts-levis relevés, elle se faisait apporter les clefs des portes et les plaçait à son chevet.

De nombreuses anecdotes plus ou moins certaines la représentent comme intraitable sur ses privilèges, hautaine avec ses voisins, impitoyable pour les gens du commun.
Mais il semble aussi qu'elle avait l'esprit cultivé et élégant, de la générosité et une grande douceur envers les pauvres. Kératry l'a mise en scène dans un roman historique que j'avoue n'avoir pas lu, le Dernier des Beaumanoir. Lorsque tant de traditions et de légendes se forment
autour d'un personnage, il advient souvent qu'elles ne résistent pas à une critique sérieuse; mais l'imagination populaire sait choisir ses héros, et l'histoire trouve presque toujours son compte à suivre ses indications. C'est pourquoi j'aurais voulu connaître la figure de cette terrible châtelaine.

Comme celle-ci fut condamnée à Brest par le tribunal révolutionnaire et guillotinée, je pensai que peut-être le dossier de son procès m'apporterait sur elle quelques renseignements moins sujets à caution que les romanesques inventions du romanesque Kératry.
Ce dossier est aux Archives nationales, les juges de Brest àyant été mis eux-mêmes en accusation quelques mois plus tard. J'ai donc feuilleté la liasse relative à Mme de Coatanscours et à sa soeur, Mme Launay,
qui habitait Saint-Pol-de-Léon ces deux dames furent incarcérées ensemble et traduites en même temps devant le tribunal.
Et je n'ai rien trouvé. sinon un des plus effroyables exemples
de ce que fut en Bretagne la justice révolutionnaire. Aucune trace d'interrogatoire; l'acte d'accusation quelques pièces à l'appui. Ces pièces, sont des lettres non signées et saisies. chez les accusées elles émanent de royalistes, peut-être d'émigrés, renferment cette expression « Notre pauvre roi », contiennent quelques vagues doléances sur les tristesses du
temps présent, et le récit de l'incendie d'une voiture allumé par le peuple dans une rue de Paris.
L'accusateur public constata que ceux qui reçoivent de pareilles lettres sont aussi coupables que ceux qui les écrivent. et ce fut tout.
Les deux femmes furent exécutées le 27 juin 1794.
J'indique donc aux fureteurs que le dossier du tribunal de Brest ne leur apprendra rien sur la dernière des châtelaines de Kerjean. Cela n'est point pour les décourager d'autres recherches bien au contraire, car je suis persuadé que de la chronique de Kerjean le dernier chapitre sera le plus captivant.
Amicalement :wink:
Jean Claude


Retourner vers « Familles »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : KERNEIS et 19 invités