Traduction breton-français

Linguistique - Anthroponymie - Toponymie :
ce forum est réservé aux questions de vocabulaire, explications de noms de famille, de noms de lieux, de termes trouvés dans les inventaires,... et entre autres aux traductions français / latin / breton.

Modérateur : L'équipe du forum

Avatar de l’utilisateur
Anne-F. GRALL-PERES
Messages : 2070
Enregistré le : 18/11/2006 0:27
Localisation : (29) Quimper

Re: Traduction breton-français

Messagepar Anne-F. GRALL-PERES » 14/11/2017 12:59

Dernier message de la page précédente :

Bonjour Véronique, bonjour à tous,

Les correspondances anciennes sont toujours, au-delà de l’aspect affectif, bien intéressantes sur le plan sociologique et linguistique ;
celle-ci n’échappe pas à la règle.

Il y a, dans la partie rédigée en breton, un mot « mystère » : celui que certains ont vu « prunenn », d’autres « t/dreuchenn ».
Pour ma part je lis « e gorf evel eun drusenn ».
C’est le féminin, de « drus », qui veut dire « diable, démon ». On traduit donc par « diablesse ».
Mon interprétation de l’expression : « le grand gars qui fait le fou, enfin toujours le même »
(littéralement : le grand gars avec le corps comme celui d’un diablesse ).
Qu’en pensez-vous ?


remarque annexe sur l’orthographe : celle de ce marin (« eun » pour l’actuel « un » par exemple ) est du KLT ancien,
orthographe des textes en breton utilisée alors dans les éditions de tous les ouvrages pour les pays cornouaillais (Kerne), léonard (Leon )
et trégorrois (Treger ). Elle est la plus proche de la langue parlée. L’orthographe la plus utilisée aujourd’hui dans l’enseignement
et l’édition a fait la synthèse des quatre grands dialectes, les trois recouverts par le KLT plus le Vannetais ;
c’est ce qu’on appelle l’orthographe unifiée.

Bonne continuation dans vos recherches
Cordialement.

Anne F. GRALL

Avatar de l’utilisateur
Monn ar gouenn
Messages : 90
Enregistré le : 27/01/2014 21:52
Localisation : (62) Boulogne/mer et (29) Cléder

Re: Traduction breton-français

Messagepar Monn ar gouenn » 14/11/2017 19:49

Bonsoir Hervé,

Sur cette carte il est noté "Gibraltar le 3 février 1916", le chargement de charbon du lendemain correspond donc bien à ses écrits.

Bonsoir Anne,

Effectivement l'idée est intéressante. De mon côté j'avais pensé au côté sale du travail (le lavage des hommes après la corvée de charbon est même précisé sur le journal de bord !), ou à l'aspect brouette/fardeau/âne/bœuf/port de charge mais rien n'a abouti.

Voici un nouvel extrait de la correspondance, Gibraltar le 5 avril 1917
Image

Image

"Ma Chère Cousine
Quelques mots seulement pour t'annoncer que la petite santé est toujours merveilleuse et j'espère que ma carte te trouvera de même ainsi que toute ta famille. Chère Cousine ici le vent souffle très fort mais il peut y aller hardiment je suis à l'abri en ce moment. Il vaut mieux maintenant que dans quelques jours. J'ai entendu des rumeurs ces jours ci et je crois qu'il y a du bon cette fois. [...] si les boches n'ont plus de rabiot de torpilles alors ça ira tout seul, mais dans le cas contraire il sera bon de décrasser les yeux et de voir bien clair. Bien le bonjour à toute la famille de ma part"

Je n'arrive pas à déchiffrer le premier mot en breton, ensuite je pense que c'est "yod a zo"
Je dirais "il y a de la bouillie", mais c'est sans doute une expression plus globale, je laisse donc la parole aux bretonnants.

Bien cordialement,
Véronique JESTIN

Avatar de l’utilisateur
Anne-F. GRALL-PERES
Messages : 2070
Enregistré le : 18/11/2006 0:27
Localisation : (29) Quimper

Re: Traduction breton-français

Messagepar Anne-F. GRALL-PERES » 14/11/2017 20:12

Bonsoir Véronique,

Le premier mot en breton est "houez", que l'on écrirait "c'hwezh" aujourd'hui. Cela veut dire "odeur".
L'expression veut donc dire "ça sent la bouillie"...!

Elle est bien précieuse, cette correspondance : une véritable plongée dans le quotidien de ce marin.
Cordialement.

Anne F. GRALL

Avatar de l’utilisateur
NEUDER
Messages : 749
Enregistré le : 14/02/2007 16:54
Localisation : (56) LORIENT

Re: Traduction breton-français

Messagepar NEUDER » 14/11/2017 22:07

Bonsoir Véronique,

Je crois qu'Hervé Baudy vous a transmis la fiche de votre marin. Vous devez donc avoir ses mensurations. Ne serait-ce pas lui le grand gaillard pas bileux pour deux sous?

Bravo à Anne d'avoir décrypter" C'hwez. "
"Non Mais! Bon Sang !Mais c'est bien sûr!" (Qui se souvient encore de l'inspecteur Bourrel?)

Très cordialement,
charly

Avatar de l’utilisateur
NEUDER
Messages : 749
Enregistré le : 14/02/2007 16:54
Localisation : (56) LORIENT

Re: Traduction breton-français

Messagepar NEUDER » 15/11/2017 16:33

Bonjour Véronique , bonjour à tous,

J'ai transmis la première photo à un universitaire brestois qui en fait une lecture un peu différente:

"Aman e vezo potred ag a vezo du o daoulagad adarré ar paot bras da guenta e gorf evel eun drufen."

ce qui donne mot à mot:
Ici seront des gras qui seront noirs leurs yeux de nouveau le gars grand en premier son corps comme une truffe .

Et en bon français:
Ici il y aura encore des gars qui auront les yeux noirs , le grand gaillard en premier lieu son corps (noir) comme une truffe.

Notre ami admet que "eun drufen" est peu courant mais le retient néanmoins contre "eun dreujen".

Kénavo deoc'h

charly

Avatar de l’utilisateur
Monn ar gouenn
Messages : 90
Enregistré le : 27/01/2014 21:52
Localisation : (62) Boulogne/mer et (29) Cléder

Re: Traduction breton-français

Messagepar Monn ar gouenn » 15/11/2017 18:37

Bonsoir Anne et Charly,

un grand merci à vous pour votre aide !
Concernant les mensurations de notre marin il est noté sur sa fiche 1m73, ce qui je pense est plutôt grand pour l'époque.

Voici une nouvelle carte, nous sommes le 18/02/1915, il pleut sur Brest et notre marin n'a pas le moral :

Image

"Ayant encore un petit rayon de courage, je me mets à te barbouiller cette carte laquelle t'apprendra que je suis toujours en très bonne santé Dieu merci. Je pense que ma carte te trouvera de même ainsi que toute la famille. Chère Cousine le temps à Brest n'est guère beau car il pleut nuit et jour et avec ça il ne fait pas chaud. Et alors quoi de nouveau par là. Tu m'excuseras si ma carte est brève [...] allons bonsoir Phine ton cousin qui pense à toi"

Amis bretonnants, pouvez-vous mettre un peu de soleil dans le cœur de notre marin ?

Bien cordialement,
Véronique JESTIN

ellegoet
Messages : 2738
Enregistré le : 06/01/2008 9:13
Localisation : (29) Lesneven

Re: Traduction breton-français

Messagepar ellegoet » 15/11/2017 18:55

Bonsoir

Une tentative très partielle:

car va ........? nevez ked ken .? eol e ....? eur reder?
................. n'est plus.........soleil
all è lakin anézan eun och allons bonsoir Pierre ?
autre? je le mettrai dans vos coeurs
ton cousin qui pense à toi

Cordialement
Jacques

Avatar de l’utilisateur
NEUDER
Messages : 749
Enregistré le : 14/02/2007 16:54
Localisation : (56) LORIENT

Re: Traduction breton-français

Messagepar NEUDER » 15/11/2017 21:55

Ma lecture particulièrement insatisfaisante.

Va kantolor ne ri ket ken e eol e barzh
eur reder all e lakin anezhan leunoc'h


Mon chandelier tu ne feras pas autant que le soleil dedans
un autre course je le mettrai plus plein (Je le remplirai)...

En manque de pétrole dans sa lutig?


En se mettant à plusieurs on va y arriver.
charly

ellegoet
Messages : 2738
Enregistré le : 06/01/2008 9:13
Localisation : (29) Lesneven

Re: Traduction breton-français

Messagepar ellegoet » 15/11/2017 23:07

Bonsoir Charly

Tu es dans le vrai , un petit changement:

Va kantolor( ne ri) neuz ket ken (e) a eol e barzh
eur reder all e lakin anezhan leunoc'h

Noz vad
Jacques

Avatar de l’utilisateur
Anne-F. GRALL-PERES
Messages : 2070
Enregistré le : 18/11/2006 0:27
Localisation : (29) Quimper

Re: Traduction breton-français

Messagepar Anne-F. GRALL-PERES » 16/11/2017 1:06

Bonsoir à toutes et tous

Il ne manque pas de soleil, le marin, mais d'huile ! "eol" sans "H", c'est de l'huile.

ce qui donne :
"il n'y a plus assez d'huile dans ma lampe,
à la prochaine course je la remplirai mieux (ou "j'en mettrai plus" ) ".

Bonne fin de soirée :)
Cordialement.

Anne F. GRALL

Hervé Baudy
Spécialiste SHD
Messages : 2328
Enregistré le : 18/11/2006 11:00
Localisation : (29) Brest

Re: Traduction breton-français

Messagepar Hervé Baudy » 16/11/2017 17:38

Bonsoir et bravo pour les traductions. :)

Pour Véronique : je vous ai expédié les PN des rôles d'équipage des bâtiments : Yser, Cassard, Jeanne d'Arc
Vous pourrez ainsi suivre les mouvements de ces navires, la solde de Jean Marie OLLIVIER, ses permissions, et sa pleurésie sur la Jeanne.
Cordialement
Hervé Baudy

Avatar de l’utilisateur
Monn ar gouenn
Messages : 90
Enregistré le : 27/01/2014 21:52
Localisation : (62) Boulogne/mer et (29) Cléder

Re: Traduction breton-français

Messagepar Monn ar gouenn » 16/11/2017 18:14

Bonsoir,

De nouveau un grand merci à tous pour votre aide !
Et merci à Hervé pour les PN : avec ces nouvelles informations, je vais pouvoir connaître précisément le parcours de notre marin tout au long de la guerre 14-18 !

Une nouvelle carte postale écrite majoritairement en breton :

Image

Agadir le 22.9.16
"Chère Cousine
Allons Phine […]
Je suis toujours en bonne santé et j'espère que tu sois de même. Je suis toujours […]
Il faut autres choses pour me faire faire de la bile à quoi bon. Tu souhaiteras le bonjour à ta mère et à tonton et à Marraine de ma part. Bien à toi ton Cousin qui t'embrasse bien fort"

Je vais donc encore solliciter les talents des bretonnants !
Bien cordialement,
Véronique JESTIN

ellegoet
Messages : 2738
Enregistré le : 06/01/2008 9:13
Localisation : (29) Lesneven

Re: Traduction breton-français

Messagepar ellegoet » 16/11/2017 21:02

Bonsoir
Une traduction mot à mot, perfectible certainement.

Sillous Phine distag da saouarn
Ecoute Phine détache tes mains
diouz troat an pech sé a scriv eur gar
du manche de ce sarcloir et ecrit une
ten pe eun tam lizer din ma klevin pe-
carte ou un morceau de lettre à moi que j'entende
naos ema da damicq levez en ....nnez? eur
comment est ton petit héritage en ......? dans
vro goz se , arabat évé dit kaout aoun gré-
ce vieux pays, n'est pas peur
at e vezo respount dit
il te sera répondu

Ce qui pourrait donner:

Ecoute Phine, laisser tomber ce sarcloir et écrit moi une carte ou une courte lettre que j'entende comment est ton petit bien .......? dans ce vieux pays, n'est pas peur , je te répondrai.
Je suis toujours en bonne santé et j'espère que tu sois de même. Je suis toujours eur memez tra ( je fais toujours la même chose)
Il faut autres choses pour me faire faire de la bile à quoi bon. Tu souhaiteras le bonjour à ta mère et à tonton et à Marraine de ma part. Bien à toi ton Cousin qui t'embrasse bien fort"

Kenavo
Jacques

Avatar de l’utilisateur
NEUDER
Messages : 749
Enregistré le : 14/02/2007 16:54
Localisation : (56) LORIENT

Re: Traduction breton-français

Messagepar NEUDER » 16/11/2017 21:20

Je me lance:

"Phine, lâche tes mains du manche de ce "pech" et écris moi une carte ou une lettre que j'entende comment va ta petite vie dans ce vieux pays. Il ne faut pas je te le dis avoir peur il te sera répondu."

Je n'ai pas traduit pech parce qu'un pech c'est un pech !!! Tout le monde le sait dans le Léon .Plus sérieusement il s'agit de ce petit outil à main , genre sarcloir ou petite houe qu'on utilise beaucoup pour "disdrageonner" les artichauts.

charly

Disdrageonner : Après la récolte de l'artichaut, il s'agit d'ôter les drageons , les rejets de la plante-mère .On en laisse généralement un (le plus vigoureux) qui produira à son tour. Les autres pourront être replantés sur une autre parcelle.Tâche assez pénible. La terre est basse....
Modifié en dernier par NEUDER le 16/11/2017 21:58, modifié 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
Anne-F. GRALL-PERES
Messages : 2070
Enregistré le : 18/11/2006 0:27
Localisation : (29) Quimper

Re: Traduction breton-français

Messagepar Anne-F. GRALL-PERES » 16/11/2017 21:21

Bonsoir Véronique et tous

Le feuilleton continue...touchant et intéressant (sur le plan linguistique ) !

Voici mes transcription et traduction :

Allons, Phine, distag da saouarn diouz troat ar pech se a skriv eur gar-
tenn pe eun tam lizer din, ma klevin pe-
naos eman da damig buez en ounnez ar
vro goz se. Arabad feve dit kaout aoun, gre-
at e vezo respount dit.

=> Allons Phine, lâche le manche de cette houe et écris-moi une carte
ou un bout de lettre, que j’aie des nouvelles de ta petite vie dans ce vieux
pays. Pas la peine d’avoir peur, (ou / ne t’inquiète pas), tu auras une réponse.

NB : - les expressions et l'orthographe sont typiquement du Léon : aoun = aon ...la peur, great respount = graet respont...faire réponse
- "en ounnez ar vro goz se " pourrait se traduire par "ce sacré vieux pays","en ounnez" étant une redondance (léonarde à nouveau ) pour appuyer l'expression "vieux pays".

Bonne soirée , peut-être de nouvelles aventures dans les jours prochains ? :)
Cordialement.

Anne F. GRALL

Avatar de l’utilisateur
Anne-F. GRALL-PERES
Messages : 2070
Enregistré le : 18/11/2006 0:27
Localisation : (29) Quimper

Re: Traduction breton-français

Messagepar Anne-F. GRALL-PERES » 16/11/2017 21:23

(posté au même moment, j'ai fait doublon avec Charly du coup ! On est d'accord sur le pech :) )
Cordialement.

Anne F. GRALL


Retourner vers « Linguistique »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 10 invités