Prénoms : Reine / René / Ronan

Linguistique - Anthroponymie - Toponymie :
ce forum est réservé aux questions de vocabulaire, explications de noms de famille, de noms de lieux, de termes trouvés dans les inventaires,... et entre autres aux traductions français / latin / breton.

Modérateur : L'équipe du forum

yvonne prigent
Messages : 2137
Enregistré le : 18/11/2006 2:26
Localisation : (29) Roscoff

Prénoms : Reine / René / Ronan

Messagepar yvonne prigent » 26/02/2011 17:57

Bonjour a tous,

Je me demande si c'est un prénom breton ??

Je ne sais rien de REINE Siohan, seulement son décès gravé dans le marbre noir de la pierre tombale .
C'est écrit qu'elle décède a l'age de 5 ans en 1883 a Plougoulm .
Donc normalement , naissance en 1878..., mais je n'ai pas trouvé ...
--------

Elle est la fille de Jean-Louis SIOHAN (de Plougar)
et de Marie Anne Francoise GUILLOU (de Cléder) ( dite Annette)

--------------
La naissance pourrai etre a Plougoulm (pas trouvé)
ou a Plouvorn ...( pas trouvé) ... pourtant ses frères naissent a Plouvorn.

----------
J'ai déjà entendu que Renée n'est pas = a REINE ???
Quelquefois les anglaises s'appelent également ...RAIN ...???

Merçi de m'aider .
Bien cordialement .
Yvonne Prigent .

Mellouet4
Messages : 548
Enregistré le : 17/11/2006 20:15
Localisation : (29) Plounévez-Lochrist

Messagepar Mellouet4 » 26/02/2011 19:03

Bonjour Yvonne
Je ne sais si c'est un prénom breton mais je connais deux " Reine" dont l'une qui habite ma commune
C'est vrai que je ne me suis jamais demandée si c'était un prénom ou un diminutif
Bon WE
Monique

Avatar de l’utilisateur
chopendoz
Messages : 221
Enregistré le : 05/05/2010 13:01
Localisation : Porhoët

Messagepar chopendoz » 27/02/2011 9:41

Bonjour Yvonne,

Comme il peut parfois y avoir ambiguïté sur les termes, je précise que j'entends par prénom breton tout nom qui, à un moment donné, est attribué couramment en Bretagne et très rarement ailleurs. Un nom peut avoir une origine linguistique latine ou germanique et devenir breton à une certaine époque, soit par son emploi majoritaire en Bretagne, soit par création d'une forme dérivée spécifiquement bretonne.

Les Reine apparaissent tardivement en Basse Bretagne. La première mention sur Recif est à Quimper en 1619, j'ai relevé seulement cinq occurrences pour le 17ème, avec des variantes Rayne, Reinette.
Dans le 56, on en trouve dès 1589 à La Gacilly. Avec les variantes Rayne, j'obtiens 2 cas au 16ème et 14 au 17ème.
Elles sont bien plus fréquentes dans le 22 : la première en 1589 à Plouasné, 4 pour le 16ème, 70 pour le 17ème, avec les variantes Rayne, Raine.

On constate que le nom s'est développé principalement dans la zone gallèse. Cela nous oriente vers une origine non bretonne.
L'essor des attributions de ce nom coïncide avec l'époque de la réforme catholique, période pendant laquelle on a redécouvert bon nombre de noms de saints et saintes des premiers siècles. Sainte Reine est Regina, martyr bourguignonne du 3ème siècle. Cf. sa notice sur Nominis ici : http://nominis.cef.fr/contenus/saint/18 ... Reine.html

Étymologiquement, le nom semble apparenté au germanique Reginald, qui donnera Renaud en français. Dans les cartulaires du Moyen Age, on trouve des Regina en Bourgogne aux 12ème, 13ème et 14ème siècles, des Ragina au 12ème dans le Toulousain.

Je pense que l'on peut écarter sans hésitation l'éventualité d'une origine bretonne.

Bien cordialement,
Pierre Yves Quémener

Avatar de l’utilisateur
chopendoz
Messages : 221
Enregistré le : 05/05/2010 13:01
Localisation : Porhoët

Messagepar chopendoz » 27/02/2011 10:33

Pour l'étymologie de Regina, je crois qu'il faut plutôt aller chercher du côté du latin : regina = reine. Cf. Ave Regina pour la prière à la Vierge Marie.

Pierre Yves

yvonne prigent
Messages : 2137
Enregistré le : 18/11/2006 2:26
Localisation : (29) Roscoff

Messagepar yvonne prigent » 27/02/2011 17:19

Bonjour a tous,
Merci a Monique et Jean-Yves.
Je suis plus avançée , mais pas tout-a-fait satisfaite .
Vous , les gens du 29, est-ce que vous avez des "REINE" dans votre famille proche ???
Bien cordialement .
Yvonne Prigent .

Avatar de l’utilisateur
framevellec (†)
Messages : 3406
Enregistré le : 17/07/2008 10:04
Localisation : (85) Les Herbiers

Messagepar framevellec (†) » 27/02/2011 18:55

Bonsoir Yvonne et les autres,

Ceci nous ramène à une autre discussion (pas si ancienne) concernant les mutations de patronymes, ici en l'occurrence c'est d'un prénom qu'il s'agit !

Renée, se dit "rein" en breton et pour un "clerc" non bretonnant, il est normal d'ajouter un "e" et le tour est joué !!! Renée se transforme ainsi en Reine ...
Reine n'est en aucune manière un prénom breton !!!

Cordialement,
François...
Francois MEVELLEC,
Né à CORAY, nombreux ascendants sur ELLIANT, TOURCH, LANGOLEN, TREGOUREZ, EDERN, BRIEC, PLOGONNEC, LAZ & SAINT GOAZEC.
CGF 07912 (Antenne de Quimper)
CG22 3962
Site : http://www.fazery.net

Avatar de l’utilisateur
Bergot Geneviève
Photographe
Messages : 913
Enregistré le : 21/11/2006 14:51
Localisation : (29) Portsall

Messagepar Bergot Geneviève » 27/02/2011 18:59

Bonjour, Yvonne et tous !

Une Reine-Marie BOULIC répertoriée dans mon fichier "alliés", sans doute née en 1912 car camarade de classe de ma grand-mère maternelle, cette Reine a épousé le 23/03/1931 à Kerlouan Pierre-François-Marie LADAN mort pour la France en 1939 (mentions marginales sur l'acte de naissance de l'époux). Pas de descendance.
J'ai une photo de groupe du mariage.

Voilà qui n'apportera pas beaucoup d'eau au moulin d'Yvonne... :wink:

marie françoise T
Messages : 522
Enregistré le : 12/03/2007 17:26
Localisation : (35) Chavagne

prénom Reine

Messagepar marie françoise T » 27/02/2011 23:10

Bonsoir Yvonne
Bonsoir à tous

Pour répondre à votre demande: j'ai dans la famille élargie une Marie Reine née en 1917 à Brest. On retrouve le prénom pour l'une de ses filles.
Mais c'est vrai que ce sont les 2 seules fois que je croise ce prénom, dans toute ma généalogie.
Il semble que ce soit un prénom assez moderne en Finistère.
Reine existe aussi sous la forme de Régine.
Ca fait avancer le schmilibilibil...........ck ?
Cordialement
Marie Françoise
M.Françoise Thomas.
CGF 10636

Charles TILLENON
Messages : 71
Enregistré le : 19/11/2006 15:07
Localisation : (22) Perros-Guirec

Messagepar Charles TILLENON » 28/02/2011 9:54

Bonjour,

Je connais ou ai connu 2 personnes se prénommant Reine, l'une née en 1903 à Plouguin et l'autre en 1924 à Lannilis.
Par contre, j'avoue n'avoir jamais entendu l'équivalent de Renée en breton. Pour le masculin (mon père par exemple), c'est Nan, assez éloigné de Rein quand même.
Bien cordialement.
Charles TILLENON

CGF 8716

Avatar de l’utilisateur
chopendoz
Messages : 221
Enregistré le : 05/05/2010 13:01
Localisation : Porhoët

Messagepar chopendoz » 01/03/2011 6:27

Bonjour,

Si Renée se dit rein en breton comme le fait remarquer François, il est possible qu'il y ait pu avoir une confusion entre les deux noms. Reine et Renée suivent cependant des évolutions assez différentes.
Dans le Finistère, Reine se développe au 18ème, surtout à partir des années 1770 et le nom entre la plupart du temps dans la composition de prénoms à rallonge dont les autres éléments sont souvent originaux (Angélique, Victoire, Agathe, etc.), caractéristique des noms fréquemment portés dans l'aristocratie et la bourgeoise montante de l'époque. Reine semble donc jouer le rôle d'un marqueur social.
Il n'en est rien pour Renée, féminisation d'un nom très populaire dans le Finistère, pour laquelle nous avons les premières mentions dans les registres en 1540 pour les formes latines (Renea, Renata) et en 1576 pour les formes françaises.
L'assimilation entre Reine et Renée me paraît a priori difficile à étayer, à moins toutefois que l'on observe de fréquentes attributions du nom de baptême Reine le jour de la fête de saint René, c'est-à-dire le 12 novembre.

Je m'éloigne un peu du sujet initial mais le problème de l'assimilation entre Ronan et René en Bretagne me semble autrement plus complexe.
Comme le faisait remarquer Charles, la forme bretonne de René peut être également Nan : il s'agit ici d'un diminutif de Ronan (ou Renan).

L'équivalence se manifeste à de nombreuses occasions (en anthroponymie et en toponymie) mais elle ne s'inscrit pas dans le schéma classique des substitution de noms.
Généralement, un nom de saint (ou de sainte) vient remplacer un nom profane. Ici, nous avons deux noms de saints.
A la limite, on a parfois certains cas où des hagionymes inconnus ont été remplacés par des saints plus connus, mais ce n'est pas le cas non plus avec Ronan. Albert Le Grand y consacre une notice importante en 1637 dans sa Vie des saints de la Bretagne Armorique et Dom Lobineau en fera de même en 1725. Sur la Vita de saint Ronan, cf. l'article d'André-Yves ici : http://andreyvesbourges.blogspot.com/20 ... ta-de.html

Je ne connais aucun cas où un saint breton ait été occulté pour la simple raison qu'il ait été breton.
Dans le Finistère, le nom est attribué depuis 1550, parfois sous sa forme latine Ronanus. A part un passage à vide dans les années 1620-1670, les attributions sont continues dans les registres. Voici un relevé pour les années 1600-1749 :

1600-1609 : 30
1610-1619 : 40
1620-1629 : 31
1630-1639 : 23
1640-1649 : 10
1650-1659 : 7
1660-1669 : 9
1670-1679 : 18
1680-1689 : 32
1690-1699 : 45
1700-1709 : 36
1710-1719 : 53
1720-1729 : 78
1730-1739 : 91
1740-1749 : 78

Dans le Léon, la forme Renan est naturellement plus répandue.
Au contraire, saint René, évêque d'Angers au 5ème siècle, est un parfait inconnu : il aurait été inventé (je vous laisse le choix de la définition) par le roi René, qui contrôlait l'Anjou, Naples et la Provence au début du 15ème siècle, probablement pour illustrer son nom par un saint protecteur qui faisait défaut en France jusque là. Nous avons un cas analogue en Bretagne avec saint Alain, dont le culte a été développé en Cornouaille à la même époque, probablement à l'instigation des vicomtes de Rohan à partir de Coray.
Curieusement, Albert Le Grand consacre une notice à saint René, à la prière de quelques personnes pieuses, quoiqu'il ne soit pas un des saints de la Province sur la base d'une légende complètement farfelue crée par Archanald, un chanoine d'Angers.

Il semble en fait que René soit en Basse Bretagne une simple francisation de Ronan/Renan, sans que cela emporte le transfert du culte. La même chose s'est produite avec Ewon/Yvon et Hoarve/Hervé : on traduit un nom breton par un équivalent à consonance française, quand bien même l'étymologie est complètement différente.
Après son mariage avec Louis XII en 1499, Anne de Bretagne donne naissance à Claude la même année, puis à un fils en 1503, qui ne vécut pas. A l'occasion d'un grand périple breton en 1505, elle se serait rendue à Locronan, où saint Ronan était invoqué pour les problèmes de fécondité. Elle donna ensuite le nom de Renée à sa fille qui naquit à Blois en 1510. Il faudrait vérifier la source de ces infos (peut-être Pierre de Baud) mais il semblerait bien que le rapprochement entre Ronan et René date déjà de cette époque. L'initiative n'est pas à mettre sur le compte du clergé, ni des rois de France, mais des Bretons de Haute Bretagne qui parlaient français.
Pour vérifier cette hypothèse d'une équivalence Ronan/René, il faudrait vérifier dans les registres si le nom René a été fréquemment attribué au baptême le 1er juin, jour de la saint Ronan. Voir également si la prédominance des attributions du nom René se situe dans des zones où l'on a des lieux de culte en l'honneur de saint Ronan/Renan.

Bien cordialement,
Pierre Yves Quémener

Avatar de l’utilisateur
alaing44
Messages : 1006
Enregistré le : 18/06/2008 17:39
Localisation : (91) Gif-sur-Yvette

Messagepar alaing44 » 01/03/2011 8:41

Bonjour,

Pour répondre à Yvonne, j' ai répertorié dans ma généalogie 2 Reine(s) du Finistère :

Reine Marie Marguerite Agathe LE MARCHADOUR ° 16/02/1827 à Châteaulin
Reine Agathe LAMARRE ° 30/04/1779 à Quimper St Julien

Cordialement
Modifié en dernier par alaing44 le 01/03/2011 11:39, modifié 1 fois.
Alain Gautier - cgf11288 site : https://gw.geneanet.org/alaing44_w

Avatar de l’utilisateur
framevellec (†)
Messages : 3406
Enregistré le : 17/07/2008 10:04
Localisation : (85) Les Herbiers

Messagepar framevellec (†) » 01/03/2011 11:17

Bonjour,

Pour ma part, je ne recense qu'une Reine et une Marie Reine dans mon ascendance !!!
Quand à la fréquence du prénom (seul ou associé), canton par canton (ceux qui me concernent) :

2 occurrences pour le canton de Briec,
47 pour celui de Chateauneuf du Faou,
5 à Elliant (et pays) , dont une Reinette en 1679,
4 en pays Glazick !!!

La plus forte concentration se trouvant sur le canton de Chateauneuf du Faou, dont 32 pour Saint Goazec !!!

Cette fréquence pourrait for bien émaner de la proximité de l' "aristocratie" locale !!!

Cordialement,
François.
Francois MEVELLEC,
Né à CORAY, nombreux ascendants sur ELLIANT, TOURCH, LANGOLEN, TREGOUREZ, EDERN, BRIEC, PLOGONNEC, LAZ & SAINT GOAZEC.
CGF 07912 (Antenne de Quimper)
CG22 3962
Site : http://www.fazery.net

André-Yves Bourgès
Messages : 323
Enregistré le : 24/02/2007 10:22
Localisation : (29) Trégor

Messagepar André-Yves Bourgès » 01/03/2011 20:33

Bonsoir Pierre Yves, bonsoir à tous,

La complexité de la relation entre le culte de saint Ronan et et celui de saint René d'Angers tient également au fait que ce dernier saint était lui aussi invoqué pour régler des problèmes de fécondité : en témoigne notamment la promesse solennelle faite par Louis XI en 1463 au chapitre d'Angers pour obtenir la naissance d'un héritier.

Saint René d'Angers n'a pas été inventé par le roi René : Archanaldus son hagiographe, qui par parenthèse était le chancelier de la dynastie montante des Robertiens, travaillait au début du Xe siècle dans le cadre d'un projet politico-religieux ambitieux, qu'il serait trop long de détailler ici.

En revanche, il semble que le culte de saint René d'Angers ait été 'dopé' au bas Moyen Âge au sein des états angevins par la rencontre avec la dévotion dont un saint Renatus "italien" faisait également l'objet.

Bref, je me demande si le culte de saint Ronan n'aurait pas été au contraire influencé par celui de saint René.

Il y a enfin un "saint" René parmi les correspondants de saint Augustin : le nom en effet était fréquent chez les premiers chrétiens, car il témoigne de la "renaissance" par le baptême.

Bien cordialement.

PS : Ce n'est pas Coray, mais Corlay pour le culte de saint Alain et les Rohan.

jean-marie boileau
Messages : 1599
Enregistré le : 01/02/2007 8:54
Localisation : (60) Vineuil Saint Firmin

Messagepar jean-marie boileau » 01/03/2011 21:55

Bonjour,

Une petite anecdote familiale : ma grand-mère Marie-Anne CAUGANT a prénommé sa fille ° en 1920 (ma mère) Renée en mémoire de sa mère Marie-Renée Loussouarn, morte à Châteauneuf du Faou en 1903. Son frère Yves CAUGANT a prénommé sa fille, ° également dans les années 1920, Reine , prétendant que leur mère se prénommait ainsi...
La lecture des actes montre que ma grand-mère avait évidemment raison...
Marie Renée LOUSSOUARN °1866 tenait ce prénom de sa grand-mère Marie Renée LE PENNEC ° en 1821, qui le tenait elle-même de sa mère Renée MORVAN °1786 (toutes ces dames ° à Coray).

Comme il a été dit, Reine est un de ces nouveaux prénoms apparus dans la seconde moitié du XVIIIè siècle, comme Victoire, Adélaïde, Olympe. Mais il a manifestement surtout eu du succès à la fin du XIXè au début du XXè (apogée dans les années vingt)...

Cordialement,
Boileau Jean-Marie CGF 4216

Avatar de l’utilisateur
chopendoz
Messages : 221
Enregistré le : 05/05/2010 13:01
Localisation : Porhoët

Messagepar chopendoz » 02/03/2011 6:25

Bonjour André-Yves, bonjour à tous,

Et merci d'avoir rectifié mes erreurs. J'avais en outre indiqué Pierre de Baud au lieu de Pierre Le Baud... Je viens tout juste d'ouvrir ce dossier et vos remarques me sont donc particulièrement précieuses.

Concernant le moine Renatus qui a eu affaire à saint Augustin, on en parle un peu ici : http://documents.irevues.inist.fr/bitst ... sequence=1 (page 253) mais je ne sais pas s'il a bénéficié d'un culte particulier. Le nom était apparemment prisé dans les premiers siècles pour sa symbolique comme vous l'avez signalé.

Le saint René de Naples me paraît tout aussi factice que celui d'Angers et il semblerait que ce soit le même individu d'après la légende : http://hodiemecum.hautetfort.com/archiv ... s-450.html
La promotion de son culte au Moyen Age est vraisemblablement liée à la réunification des royaumes de Naples, d'Anjou et de Provence par Charles, frère de saint Louis, en 1266.

Il y aurait eu une translation du corps de saint René d'Angers en 1151 mais je n'en sais pas plus pour l'instant.

En Bretagne, j'ai trouvé les premières mentions du nom dans les rôles des fouages du diocèse de Saint-Malo en 1426 mais il faut attendre les montres de la fin du 15ème pour le voir apparaître en Cornouaille (en 1481, trois porteurs).

J'ai commencé à relever les témoignages du culte de saint René en Bretagne (chapelles et statues) : on en trouve particulièrement dans le 44 et dans le 22. Mais dans les Côtes d'Armor, qui est réellement honoré : René ou Ronan ? Ni l'un ni l'autre me direz-vous peut-être... Le paradoxe est flagrant à Hillion (dont le patron est saint Ronan) où nous avons un village Saint-René, dit Saint-Regnan en 1554.
A Plouray (56), on explique parfois l'étymologie par Plou-Ré (pour René) et on trouve effectivement une statue de saint René dans l'église paroissiale. Il semble cependant que le saint primitif était Rivoal, ce qui est attesté par de nombreuses attributions de ce nom comme nom de baptême dans la paroisse.

Pour le coup, on est loin de la quête de l'énigmatique Reine Siohan qui intéresse Yvonne et il faudrait peut-être déplacer ce message qui devient tout à fait hors sujet...

Bien cordialement,
Pierre Yves Quémener


Retourner vers « Linguistique »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 15 invités