Remué de germain

Linguistique - Anthroponymie - Toponymie :
ce forum est réservé aux questions de vocabulaire, explications de noms de famille, de noms de lieux, de termes trouvés dans les inventaires,... et entre autres aux traductions français / latin / breton.

Modérateur : L'équipe du forum

Avatar de l’utilisateur
framevellec (†)
Messages : 3406
Enregistré le : 17/07/2008 10:04
Localisation : (85) Les Herbiers

Remué de germain

Messagepar framevellec (†) » 15/10/2011 14:03

Bonjour à tou(te)s,

Dans le cadre de mes recherches, j'ai trouvé parmi les personnes citées dans une tutelle, le cas d'une citation en tant que "remué de germain au maternel" !!!

Or il s'avérerait que le grand père (maternel) du mineur et la mère de la personne citée, soient frère et sœur, mais sans doute de 2 mères différentes !!!

Est ce que cette particularité, ait entrainée l'utilisation de ce terme (comme on dit couramment 1/2 frères/sœurs, il n'est certainement pas d'usage de dire 1/2 cousin(e)s ...

Bien cordialement,
François.
Modifié en dernier par framevellec (†) le 19/11/2011 22:05, modifié 1 fois.
Francois MEVELLEC,
Né à CORAY, nombreux ascendants sur ELLIANT, TOURCH, LANGOLEN, TREGOUREZ, EDERN, BRIEC, PLOGONNEC, LAZ & SAINT GOAZEC.
CGF 07912 (Antenne de Quimper)
CG22 3962
Site : http://www.fazery.net

Avatar de l’utilisateur
Céline CREN
Messages : 1335
Enregistré le : 17/11/2006 22:01
Localisation : (78) Vélizy

Messagepar Céline CREN » 15/10/2011 15:18

Bonjour,

Je crois que je n'ai jamais vu cette subtilité pour des 1/2 cousins/cousines ou 1/2 oncles/tantes

Par contre, je pense qu'il faut se méfier de certaines parentés indiquées car j'ai vu des erreurs ou bien carrément des liens de parenté qui changeaient.

Par exemple, entre l'émancipation et le décret de mariage d'une de mes ancêtres, un des parents est d'abord "parent au tiers degré de la mineure" (ce qu'il est peut-être par sa femme) et devient ensuite l'époux de la soeur de la mineure.
8 mois séparent ces 2 actes.

Dans un autre cas, la même personne est d'abord "parent maternel au tiers degré" (lors de la mise sous tutelle) puis "cousin germain du côté maternel" (lors de l'émancipation, 6 mois plus tard).
Un autre parent qui est d'abord cousin germain devient oncle paternel.

L'oncle germain ne me semble pas être toujours le frère ou le beau-frère de la mère ou du père mais plutôt un cousin.

J'en ai passé du temps à faire des diagrammes de parenté pour essayer de clarifier certains cas !

Cordialement
C. Cren
CGF 5217 M

Avatar de l’utilisateur
framevellec (†)
Messages : 3406
Enregistré le : 17/07/2008 10:04
Localisation : (85) Les Herbiers

Messagepar framevellec (†) » 15/10/2011 15:41

Bonjour Céline,

Merci d'avoir répondu à mon interrogation, même si vous n'avez pu y apporter réponse ...

Dans quels cas peut on employer un tel lien, car le "remué de germain" est assez courant ...

Bien cordialement,
François.
Francois MEVELLEC,
Né à CORAY, nombreux ascendants sur ELLIANT, TOURCH, LANGOLEN, TREGOUREZ, EDERN, BRIEC, PLOGONNEC, LAZ & SAINT GOAZEC.
CGF 07912 (Antenne de Quimper)
CG22 3962
Site : http://www.fazery.net

Avatar de l’utilisateur
Céline CREN
Messages : 1335
Enregistré le : 17/11/2006 22:01
Localisation : (78) Vélizy

Messagepar Céline CREN » 15/10/2011 16:31

Re,

Dans mes essais de reconstruction des familles, le cousin remué de germain était le fils du cousin ou de la cousine germaine d'un des parents.
Donc le cousin issu de germain, comme il est indiqué dans le Généadico.

Cordialement
Céline
CGF 5217 M

Avatar de l’utilisateur
antennemorlaix
Messages : 843
Enregistré le : 18/11/2006 11:37

Messagepar antennemorlaix » 16/10/2011 9:47

En remontant l'ascendance, on trouve aussi "oncle remué de germain"
Entraide Morlaix.

Avatar de l’utilisateur
Salmard-56
Messages : 485
Enregistré le : 07/02/2008 22:31
Localisation : (63) Clermont

Messagepar Salmard-56 » 16/10/2011 20:54

Bonsoir à François et à tou(te)s,

Voici un lien bien utile où l'on trouve une occurence : http://www.guide-genealogie.com/guide/glossaire.html#C qui corrobore ce qu'en dit Céline, à savoir qu'un cousin remué de germain n'est autre que le fils du cousin germain.

Bien cordialement,
Fabien.
Bien cordialement, Fabien

Avatar de l’utilisateur
aleloch
Messages : 69
Enregistré le : 22/06/2011 19:51
Localisation : (13) La Ciotat

Messagepar aleloch » 19/11/2011 18:45

Bonjour :D
J'ai trouvé dans un acte de mariage de 1802 la relation " cousin remué de germain en l'estoc maternel ".
Si j'ai bien suivi, la personne désignée B est l'enfant d'un cousin germain de la mère de la première personne citée A ? :roll:

Cdt
Alain
Amicalement
Alain - CGF13464B

Avatar de l’utilisateur
Céline CREN
Messages : 1335
Enregistré le : 17/11/2006 22:01
Localisation : (78) Vélizy

Messagepar Céline CREN » 19/11/2011 20:42

Bonsoir,

C'est bien ça.

Cordialement
C. Cren
CGF 5217 M

pellan jean françois
Président du C.G.F
Messages : 627
Enregistré le : 20/11/2006 21:27
Localisation : (29) Landivisiau

Messagepar pellan jean françois » 20/11/2011 10:49

Salmard-56 a écrit :Bonsoir à François et à tou(te)s,

Voici un lien bien utile où l'on trouve une occurence : http://www.guide-genealogie.com/guide/glossaire.html#C qui corrobore ce qu'en dit Céline, à savoir qu'un cousin remué de germain n'est autre que le fils du cousin germain.

Bien cordialement,
Fabien.


Bonjour,

Une fois de plus....pourquoi ne pas consulter le Généadico du CGF.
La définition de Remué de germain y est depuis belle lurette....

Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué...pourquoi chercher chez les autres ce que l'on a dans sa propre association !

Bien cordialement
J F PELLAN - CGF 80

Avatar de l’utilisateur
Francine Laude
Modératrice
Messages : 11274
Enregistré le : 21/02/2007 7:15
Localisation : (06) Colomars

Messagepar Francine Laude » 20/11/2011 11:20

Bonjour à tous

ce qui n'est pas mal aussi c'est sur ce forum :wink: , en haut de page,
- de consulter l'annonce Répertoires
- ou d'utiliser la fonction Recherche
on y trouve ainsi un sujet déjà ouvert " Oncle remué "
(dans lequel il y a le lien vers le généadico)

Bonne journée
Amicalement
Francine

Avatar de l’utilisateur
Maryse Schreiner
Modératrice
Messages : 5067
Enregistré le : 05/01/2007 12:08
Localisation : (DE) Munich

Messagepar Maryse Schreiner » 10/02/2015 16:58

cogaze a écrit :Bonjour,
Lu sur un acte de mariage de 1779
Témoins :
...yves david cousin remué de germain au paternel de la fiancée ...
Quelqu'un pourrait-il me traduire en clair ?
Merci d'avance


Bonjour Patrice

je rappelle deux liens:

http://www.cgf.asso.fr/users/cgfadmin/l ... age_id=222
http://www.guide-genealogie.com/guide/glossaire.html#C

Amicalement
Maryse

Vital Le Dez
Messages : 928
Enregistré le : 21/11/2006 11:00
Localisation : (86) Poitiers

Messagepar Vital Le Dez » 11/02/2015 14:17

Bonjour,

Puisqu'on en est aux termes de parenté, et que je n'ai pas trouvé cette mention sur les liens donnés, quelqu'un aurait-il une idée de ce que veut dire:

"oncle maternel de l'enfant et partant en second degré" trouvé sur les registres de Laz en 1669.
Dans le même ordre, toujours à Laz "oncle allié de ladite Abgrall en second degré" en 1674

Je ne comprends pas bien "en second degré": est-ce l'équivalent d'oncle à la mode de Bretagne? (donc cousin germain du père ou de la mère)

En vous remerciant de vos idées,

Cordialement,

Avatar de l’utilisateur
Jean Claude Bourgeois
Modérateur
Messages : 9667
Enregistré le : 07/05/2007 19:23
Localisation : (60) Compiègne

Messagepar Jean Claude Bourgeois » 11/02/2015 14:34

Bonjour,

Je crois que cette expression désigne le mari de la tante.
Lui, "oncle" allié, donc au second degré
Elle , tante consanguine

Vraie tante, faux oncle :wink:
Amicalement :wink:
Jean Claude

Avatar de l’utilisateur
framevellec (†)
Messages : 3406
Enregistré le : 17/07/2008 10:04
Localisation : (85) Les Herbiers

Messagepar framevellec (†) » 11/02/2015 16:05

Bonjour Vital et tou(te)s,

Ouvrir ce lien :
http://www.geneanet.org/forum/index.php ... #msg645542

Qui confirme l'idée première de Vital ...

.../...Apparemment, c'est donc bien ce qu'avait indiqué "Jérôme", une tante à la mode de Bourgogne ... une cousine germaine du père ou de la mère.
Normal pour une bourguignonne d'utiliser l' expression à la mode de Bourgogne plutôt que à la mode de Bretagne .../...
:roll:
Cordialement,
François. :D

PS :
(de JCBO)
Message Posté le : 11/02/2015 15:34 Sujet du message:
Bonjour,
Je crois que cette expression désigne le mari de la tante.
Lui, "oncle" allié, donc au second degré
Elle , tante consanguine
Vraie tante, faux oncle
Pourquoi le conjoint perdrait il un degré, par rapport à sa"moitié" ???
Francois MEVELLEC,
Né à CORAY, nombreux ascendants sur ELLIANT, TOURCH, LANGOLEN, TREGOUREZ, EDERN, BRIEC, PLOGONNEC, LAZ & SAINT GOAZEC.
CGF 07912 (Antenne de Quimper)
CG22 3962
Site : http://www.fazery.net

Vital Le Dez
Messages : 928
Enregistré le : 21/11/2006 11:00
Localisation : (86) Poitiers

Messagepar Vital Le Dez » 18/02/2015 11:46

Bonjour,

Merci François pour cette explication; donc j'imagine en effet que oncle au 2nd degré veut dire oncle à la mode de Bretagne.

Autre demande, dans le même ordre d'idée, mais plus sioux (?):
toujours sur les registres de Laz, BMS 1669-1679 vue 28, on trouve la mention suivante:

"Jan L'orgol cousin germain dud(ict) deffunct du coste paternel et partant en second degré"

Que veut donc dire cousin germain partant du 2nd degré???

Cordialement,


Retourner vers « Linguistique »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 26 invités