Hommes de lay (laye, lays) - Mainmorte.

Linguistique - Anthroponymie - Toponymie :
ce forum est réservé aux questions de vocabulaire, explications de noms de famille, de noms de lieux, de termes trouvés dans les inventaires,... et entre autres aux traductions français / latin / breton.

Modérateur : L'équipe du forum

Avatar de l’utilisateur
Francine Laude
Modératrice
Messages : 10953
Enregistré le : 21/02/2007 7:15
Localisation : (06) Colomars

Re: Hommes de lay

Messagepar Francine Laude » 12/07/2017 21:17

Dernier message de la page précédente :

Bonsoir ,

les deux sujets ont été fusionnés ...
merci Joël de l'avoir signalé :wink:

Nous avons là une lecture enrichissante, continuez !
Amicalement
Francine

Avatar de l’utilisateur
Joël Morvan
Messages : 1178
Enregistré le : 22/11/2006 21:54

Re: Hommes de lay (laye, lays) - Mainmorte.

Messagepar Joël Morvan » 12/07/2017 21:50

Re,


Je ne suis pas certain que la définition du site "Infobretagne" soit exacte.
Je ne pense pas que l' "homme laye" administrait les biens de la fabrique, le fabrique était élu pour ça. Pour moi il s'agissait uniquement d'une sujétion volontaire à une obligation de paiement de droits de succession (on disait plutôt "rachapt" à l'époque je crois), et par ses héritiers de surcroit.
D'ailleurs dans le document fourni par Claudine on voit bien que plusieurs "hommes laye" sont désignés pour une même paroisse, par exemple Plounevez.




Joël
Joël Morvan
CGF n°953

Avatar de l’utilisateur
André Croguennec
Messages : 169
Enregistré le : 28/11/2006 23:00
Localisation : (94) Créteil

Re: Hommes de lay (laye, lays) - Mainmorte.

Messagepar André Croguennec » 01/09/2017 22:58

Bonsoir à tous,
Ma définition d'homme-lay = homme laïc voir sur mon site
http://andre.croguennec.pagesperso-orange.fr/fabrique.htm
Cliquez sur le petit livre vert pour avoir l'explication
Cordialement.
André
André Croguennec - 06642

Avatar de l’utilisateur
Joël Morvan
Messages : 1178
Enregistré le : 22/11/2006 21:54

Re: Hommes de lay (laye, lays) - Mainmorte.

Messagepar Joël Morvan » 02/09/2017 21:57

Bonsoir André, bonsoir à tous,


Merci André pour cette définition. Elle confirme ma compréhension.
Par contre je ne suis pas certain que c'est le fabrique qui désignait l' "homme laye". J'ai l'impression qu'il s'agissait plutôt d'un acte volontaire d'un des paroissiens, bien qu'on puisse imaginer que le fabrique et le conseil de fabrique faisaient une pression "amicale" sur les candidats potentiels.

Je crois que nous avons bien compris maintenant qu'il s'agissait d'une astuce pour faire payer des droits de succession sur des biens appartenants à une personne morale (La paroisse), entité immortelle donc. Tous les moyens étaient bons !


Joël
Joël Morvan

CGF n°953

Avatar de l’utilisateur
André Croguennec
Messages : 169
Enregistré le : 28/11/2006 23:00
Localisation : (94) Créteil

Re: Hommes de lay (laye, lays) - Mainmorte.

Messagepar André Croguennec » 02/09/2017 22:45

Bonsoir Joël, bonsoir à tous,
Si, si, c'est bien le conseil de fabrique qui désignait l'homme-lay. Il y avait même des règles pour cela. En effet, pour le seigneur suzerain, le seigneur du fief où se trouvait le bien possédé par la fabrique, il était de son intérêt (au seigneur) que le conseil ne désigne pas un homme trop jeune qui aurait mit trop de temps à mourir. Pour le conseil de fabrique, il était hors de question de désigner un homme trop vieux qui allait mourir rapidement. Voilà l'idée de ce que j'ai lu il y a longtemps. J'essaierai de retrouver ces règles précises. Grosso modo un homme vers les 25 ans, je crois, était la norme.
Amicalement.
André.
Modifié en dernier par André Croguennec le 03/09/2017 8:54, modifié 1 fois.
André Croguennec - 06642

Avatar de l’utilisateur
André Croguennec
Messages : 169
Enregistré le : 28/11/2006 23:00
Localisation : (94) Créteil

Re: Hommes de lay (laye, lays) - Mainmorte.

Messagepar André Croguennec » 02/09/2017 23:31

Voici un extrait du cahier des délibérations du corps politique de Pont-Christ où le conseil de fabrique nomme 3 hommes-lay. Il est possible cependant que l'accord de ces trois hommes soit sous-entendu, je n'ai aucune information là-dessus.

Extrait du cayer des deliberations de l'église tréviale de Pont-Christ.
Ce jour de dimanche 31 may 1778, nous soussignants composant le corps politique de l'église tréviale de Pont-Christ Bresal, paroisse de Ploudiry, étant ce jour ensemble en la sacristie de ladite église après la grand-messe, lieu ordinaire à faire les délibérations et autres affaires de ladite église, en conséquence de la convocation de dimanche dernier Christophe Simon, fabrique actuel de ladite église, nous a dit et représenté que plusieurs seigneurs de fief demandent qu'on est (sic) à leur fournir aveux et minus et leur paier les droits seigneuriaux et pour empêcher à des frais il convient de fournir des aveux auxdits seigneurs de fiefs, payer les rachats des derniers homme-lays qui sont décédés et en nommer d'autres en leurs lieu et place ; sur quoi nousdits délibérants sommes d'avis que ledit Simon est à fournir lesdits aveux et minus dus auxdits seigneurs de fiefs et paier les rachats des hommes lays qui sont décédés et faire tout ce qu'il sera nécessaire ce touchant promettant aprouver tout ce que ledit Simon fera et pour homme lay des hérittages relevant du fief et seigneurie de Lambere au lieu et place de Jacques Le Roux nous devons nommé la personne de Jean Courcuf, fils d'autre jean et de Marie Rolland, ses père et mère, âgé de 25 ans, demeurant au village du Frout, trève de Pont-Christ, pour les hérittages relevant du fief et seigneurie de Leslem au lieu et place d'Hervé Pencreach, nous avons nommé pour homme lay la personne de Laurent Le Goavoc, fils d'autre Laurent et de Marie Mazé, ses père et mère, âgé d'environ 25 ans, demeurant à Gorrequer, dite trève de Pont-Christ, et pour les hérittages relevants du fief et seigneurie de Penvern au lieu et place d'Hervé Hargouarch avons aussi nommé pour homme lay la personne de Guillaume, fils de François Le Rous et de Françoise Traouez, ses père et mère, âgé d'environ 25 ans, demeurant au village de Penhoat, trève de saint-Servais, paroisse de Plouneventer, délibéré par nous soussignants sous nos seings lesdits jour et an que devant ainsy signé sur le registre Guillaume Bartz, f:moign, jacques Laras, François Le Fur, claude Le Rest, B: moalic, Jean Courcu, yves Ivinec, Jacques Castel, y: Cochard, grom Leluet et françois huet, et en marge est écrit controllé à Landerneau le 9 juin 1778 Reçu 14 sols signé Thiberge
Je certifie le présent extrait conforme au cahier des délibérations de l'église de Pont-Christ ce 12 juillet 1778 signé G: le fur, curé de Pont-Christ.

Le 28 septembre, un acte notarié entérinera cette décision.

Cordialement.
André.
André Croguennec - 06642


Retourner vers « Linguistique »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 4 invités