Profession : chalantier

Linguistique - Anthroponymie - Toponymie :
ce forum est réservé aux questions de vocabulaire, explications de noms de famille, de noms de lieux, de termes trouvés dans les inventaires,... et entre autres aux traductions français / latin / breton.

Modérateur : L'équipe du forum

Hervé Baudy
Spécialiste SHD
Messages : 2438
Enregistré le : 18/11/2006 11:00
Localisation : (29) Brest

Profession : chalantier

Messagepar Hervé Baudy » 27/09/2017 10:39

Bonjour à tous

Dans ce mariage de 1766 à Recouvrance, un témoin, Yves LE GOFF, est dit chalantier..
C'est la première fois que je rencontre ce terme.
Si vous avez une idée... :)
Image
Cordialement
Hervé Baudy

Avatar de l’utilisateur
Jean Claude Bourgeois
Modérateur
Messages : 9469
Enregistré le : 07/05/2007 19:23
Localisation : (60) Compiègne

Re: Profession : chalantier

Messagepar Jean Claude Bourgeois » 27/09/2017 11:21

Bonjour,

Au vu des autres témoins, je dirais Charpentier, écrit un peu à la va vite par le curé un peu sourd ......
Amicalement :wink:
Jean Claude

Avatar de l’utilisateur
Claudine DELAVEYNE
Photographe
Messages : 6493
Enregistré le : 16/01/2007 19:13
Localisation : (29) Plounévez-Lochrist

Re: Profession : chalantier

Messagepar Claudine DELAVEYNE » 27/09/2017 11:29

Bonjour à tous :D
deux curés sourds :wink:
une autre recherche
https://www.vieuxmetiers.org/paleograph ... antier.htm
peut-être un métier des ouvriers du bois !!

Avatar de l’utilisateur
Maryse Schreiner
Modératrice
Messages : 4632
Enregistré le : 05/01/2007 12:08
Localisation : (DE) Munich

Re: Profession : chalantier

Messagepar Maryse Schreiner » 27/09/2017 11:42

bonjour à tous

chalantier chalandier ?

http://www.geneanet.org/forum/?topic=453156.0

Amicalement
Maryse
Maryse Schreiner CGF08289

Hervé Baudy
Spécialiste SHD
Messages : 2438
Enregistré le : 18/11/2006 11:00
Localisation : (29) Brest

Re: Profession : chalantier

Messagepar Hervé Baudy » 27/09/2017 11:44

Bonjour et merci Claudine et Jean Claude

Non, ce n'est pas un charpentier mal écrit : il y a bien un Gabriel PEOCH charpentier témoin dans le même acte, et c'est bien différent.
On trouve sur le net la même recherche, sans réponse : https://www.vieuxmetiers.org/enigme.htm
Cela aurait-il à voir avec des chalands ?
Cordialement

Hervé Baudy

Avatar de l’utilisateur
Maryse Schreiner
Modératrice
Messages : 4632
Enregistré le : 05/01/2007 12:08
Localisation : (DE) Munich

Re: Profession : chalantier

Messagepar Maryse Schreiner » 27/09/2017 11:50

Rebonjour à tous

voir aussi ici:
http://chalandiersdorleans.fr/

Amicalement
Maryse
Maryse Schreiner CGF08289

Hervé Baudy
Spécialiste SHD
Messages : 2438
Enregistré le : 18/11/2006 11:00
Localisation : (29) Brest

Re: Profession : chalantier

Messagepar Hervé Baudy » 27/09/2017 13:09

Bonjour et merci Maryse

Va pour conducteur de chalands...chalandier ou chalantier
Bien que la Penfeld n'aie pas grand chose à envier à la Loire, il y avait très probablement des chalands, remorqués par des canots, ou peut-être à voiles, genre bugalets, pour faire le transport de charges entre la terre et les navires mouillés en rade.

Dans les actes de Recouvrance, on trouve plus souvent la profession de batelier, qui doit être être en gros équivalente.
Cordialement

Hervé Baudy

Avatar de l’utilisateur
Claudine DELAVEYNE
Photographe
Messages : 6493
Enregistré le : 16/01/2007 19:13
Localisation : (29) Plounévez-Lochrist

Re: Profession : chalantier

Messagepar Claudine DELAVEYNE » 27/09/2017 14:02

Bonjour à tous :D
je ne pense pas, c'est très local de la région d'orléans :roll:

Avatar de l’utilisateur
Maryse Schreiner
Modératrice
Messages : 4632
Enregistré le : 05/01/2007 12:08
Localisation : (DE) Munich

Re: Profession : chalantier

Messagepar Maryse Schreiner » 27/09/2017 14:38

Bonjour à tous

lu ici:
http://projetbabel.org/fluvial/c.htm

Chaland : nom générique donné à de nombreux types de bateaux de transport fluviaux, parfois même fluvio-maritimes, très divers autant par la taille que par la forme, la technologie, etc. Les plus petits chalands sont des barques longues de quelques mètres, comme le chaland de Brière, et les plus grands sont de puissants chalands automoteurs, dont la longueur dépasse 100 mètres, comme on peut en voir sur la Seine, la Moselle, le Rhône ou le Rhin.

Chaland de Loire : principal bateau de transport en usage sur la Loire depuis le Moyen Âge jusqu'à la fin du XIXe siècle. Le terme "gabare" (voir ce mot), qui lui est souvent appliqué de façon un peu galvaudée, n'est apparu qu'à la fin du XVIIIe siècle. Le chaland de Loire, dont la forme a évolué au fil du temps, fut un peu pendant plusieurs siècles le semi-remorque de l'autoroute fluviale qu'était alors la Loire. Il descendait la Loire au gré du courant, et la remontait à la voile carrée, poussé par le vent de mar, et assemblé en "trains". C'est un bateau complexe d'une architecture extrêmement intéressante. Il en existe aujourd'hui de nombreuses reconstitutions, plus ou moins fidèles et exactes, tout au long du fleuve. Elles résultent du travail de nombreuses associations de passionnés d'ancienne navigation ligérienne, et peuvent contribuer à la connaissance de ces anciennes techniques, par leur pratique redécouverte et réapprise.




lu également ici:

Chalandier passeur page 318

https://books.google.fr/books?id=fLcsAA ... ecouvrance chalandier&f=false

Image

Amicalement
Maryse
Maryse Schreiner CGF08289

Avatar de l’utilisateur
framevellec
Messages : 3324
Enregistré le : 17/07/2008 10:04
Localisation : (85) Les Herbiers

Re: Profession : chalantier

Messagepar framevellec » 27/09/2017 15:52

Par son trafic, Le Faou est, sous l´Ancien Régime, le troisième havre de la rade de Brest. Uniquement accessible à marée haute, le port d´échouage assurait le transport de bois d´oeuvre abattu dans la forêt du Cranou. Suite à la création de l´arsenal de la flotte du Ponant à Brest, l´activité portuaire s´intensifie considérablement à partir des années 1650, assurant surtout le transit du bois vers les chantiers de la Marine. A défaut de chemins terrestres commodes et directs, les bateaux à voile, et plus tard à vapeur, étaient un moyen de transport largement utilisé. La nécessité d´aménager des quais maçonnés apparaît dès le début du XIXème siècle. Commencés en 1835, les travaux sont menés à terme en 1882 ; avec le quai du centre, situé entre le quai de Quelen et la darse, s´achève un programme long et ambitieux devenu à son tour progressivement inadapté aux nouveaux enjeux économiques et commerciaux. Le transport de bois d´oeuvre et de sable décline après la Première Guerre mondiale.
Bonsoir à tou(te)s,

L'Aulne Maritime avait sans nul doute ses "Chalandiers", assurant leurs navettes entre Le Faou et le port de Brest :

http://www.lefaou.fr/historique.htm

Cordialement,
François.
Francois MEVELLEC,
Né à CORAY, nombreux ascendants sur ELLIANT, TOURCH, LANGOLEN, TREGOUREZ, EDERN, BRIEC, PLOGONNEC, LAZ & SAINT GOAZEC.
CGF 07912 (Antenne de Quimper)
CG22 3962
Site : http://www.fazery.net

Hervé Baudy
Spécialiste SHD
Messages : 2438
Enregistré le : 18/11/2006 11:00
Localisation : (29) Brest

Re: Profession : chalantier

Messagepar Hervé Baudy » 27/09/2017 17:46

Bonsoir à tous et merci pour vos pistes

Le chalandier faisant traverser la Penfeld me plaît bien :)

Pour les bateliers, on en trouve pas mal dans les registres de Brest et Recouvrance, p.ex :

mariage - 25/06/1771 - Brest - Recouvrance
GARREC Guénolé
de Rosnohen
Veuf de : Jeanne MAZEAS
Notes époux : Domicilié en cette paroisse.
TOULLEC Catherine
de Plounevez
Veuve de : Jacques OMNES
Notes épouse : Domiciliée en cette paroisse.

Témoins : Sébastien GARREC batelier, Jean GARREC batelier, Marc GARREC batelier, Jean HERRY marin.

Ainsi que des gabarriers :

mariage - 26/10/1772 - Brest - Recouvrance

GELEOC Noël
Gabarrier, âgé de 25 ans (majeur), de Lambézellec
fils de Vincent, présent et de Anne GALL
MIOSSEC Marie Françoise
âgée de 21 ans (mineure), de Recouvrance
fille de Michel, présent et de Marie MALLEJACQ

Je verrai mieux les gabarres assurer les transports de marchandises dans la rade ou en petit cabotage, plutôt que les chalands, en principe à fond plat, qui ne sont pas très marins.
Cordialement

Hervé Baudy

Avatar de l’utilisateur
framevellec
Messages : 3324
Enregistré le : 17/07/2008 10:04
Localisation : (85) Les Herbiers

Re: Profession : chalantier

Messagepar framevellec » 27/09/2017 18:34

Hervé Baudy a écrit :Bonsoir à tous et merci pour vos pistes
Le chalandier faisant traverser la Penfeld me plaît bien :)
Pour les bateliers, on en trouve pas mal dans les registres de Brest et Recouvrance, p.ex :
- mariage - 25/06/1771 - Brest - Recouvrance
GARREC Guénolé
de Rosnohen
Veuf de : Jeanne MAZEAS
Notes époux : Domicilié en cette paroisse.
TOULLEC Catherine
de Plounevez
Veuve de : Jacques OMNES
Notes épouse : Domiciliée en cette paroisse.
Témoins : Sébastien GARREC batelier, Jean GARREC batelier, Marc GARREC batelier, Jean HERRY marin.

Ainsi que des gabarriers :
- mariage - 26/10/1772 - Brest - Recouvrance
GELEOC Noël
Gabarrier, âgé de 25 ans (majeur), de Lambézellec
fils de Vincent, présent et de Anne GALL
MIOSSEC Marie Françoise
âgée de 21 ans (mineure), de Recouvrance
fille de Michel, présent et de Marie MALLEJACQ

Je verrai mieux les gabarres assurer les transports de marchandises dans la rade ou en petit cabotage, plutôt que les chalands, en principe à fond plat, qui ne sont pas très marins.
Bonsoir Hervé,

Les fonds plats
Image
sont bien plus pratique pour transporter les "billes de bois" en provenance de la foret du Cranou !!!

Bien cordialement,
François.
Francois MEVELLEC,
Né à CORAY, nombreux ascendants sur ELLIANT, TOURCH, LANGOLEN, TREGOUREZ, EDERN, BRIEC, PLOGONNEC, LAZ & SAINT GOAZEC.
CGF 07912 (Antenne de Quimper)
CG22 3962
Site : http://www.fazery.net


Retourner vers « Linguistique »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 4 invités